Pr. Salah Bouhlel
Cours Géologie Faculté des Sciences de Tunis Unversité Tunis El Manar Salah Bouhlel  
  BIENVENUE
  CV & ACTIVITES DE RECHERCHES
  PUBLICATIONS LISTE
  Musée de la Faculté des Sciences
  COURS DE MINERALOGIE
  GITES METALLIFERES & METALLOGENIE
  Ressources Minérales de la Tunisie
  METALLOGRAPHIE
  ATLAS METALLOGRAPHIQUE
  MINERAUX DES MINERAIS
  => A - Minerais des métaux précieux
  => B- Minerais des métaux ferreux
  => C- Minerais des métaux non ferreux
  => D- Matières premières des métaux légers
  Album Photos
D- Matières premières des métaux légers
 
D- Matières premières des métaux légers
 
Ce sont, pour l'aluminium, la bauxite, et pour le magnésium, la magnésite. L'aluminium est utilisé dans la construction automobile et en électrotechnique, le magnésium dans la construction aéronautique, pour la fabrication d’alliages et en pyrotechnique.
 
1. Bauxite
 
La bauxite est un mélange de minéraux, qui sont principalement la gibbsite, le diaspore, la boehmite et l'alumogel. Blanche à brun foncé, massive, ter­reuse, réniforme. Formée par la décalcification des roches calcaires (bauxites cal­caires) ou l'altération de roches silicatées sous climat tropical (bauxites silicatées).
 
2. Gibbsite (hydrargillite)
 
Chimie :
AI (OH)3
Syst. Cristallin :
monoclinique
Dureté :
2,5-3,5
Couleur:
incolore, blanche, teintes variées
Densité :
2,3‑2,4
Trait :
blanc
Clivage :
très parfait
Eclat :
vitreux, nacré
Cassure :
flexible, tenace
Opacité:
transparente à translucide
 
Cristaux petits, tabulaires. Agrégats généralement écailleux, fibroradiés, botryoïdes, en croûtes verruqueuses. Mode de gisement : comme composant de la bauxite et des sols tropicaux (latérites, terra rossa).
 
3. Diaspore
 
Chimie :
AIOOH
Syst. Cristallin :
orthorhombique
Dureté :
6,5-7
Couleur:
incolore, blanc, légèrement teinté
Densité :
3,3‑3,5
Trait :
blanc
Clivage :
très parfait
Eclat :
vitreux, nacré
Cassure :
conchoïdale, fragile
Opacité:
transparent à translucide
 
Cristaux petits, tabulaires, rares. Agrégats feuilletés, rayonnants, également en
masses compactes. Composant des bauxites calcaires, des roches métamorphiques et des sols tropicaux latéritiques. 
 
Boehmite (AIOOH) Semblable au diaspore en bien des points.
 
 
 
 
4. Magnésite(giobergite)
 
Chimie :
Mg CO3
Syst. Cristallin :
rhomboédrique
Dureté :
4-4,5
Couleur:
incolore, blanche, grise, brunâtre
Densité :
2,9‑3,1
Trait :
blanc
Clivage :
très parfait
Eclat :
vitreux
Cassure :
conchoïdale, fragile
Opacité:
transparente à translucide
 
Cristaux rares. Agrégats granuleux‑spathiques, ou finement granuleux à massifs. Mode gisement : dans les roches métamorphiques et les dolomies. Utilisée comme matière première pour des matériaux de construction hautement réfractaires, comme isolant et comme source de magnésium.
 
 
 
 
5. Minerais sulfurifères
 
La pyrrhotine, la marcassite, la pyrite et le soufre natif sont des minerais sulfuri­fères. Le soufre est utilisé pour la fabrication de l'acide sulfurique. Les indus­tries chimiques, pharmaceutiques, du caoutchouc et du papier consomment de grandes quantités d'acide sulfurique.
 
5.1- Pyrrhotine (pyrite magnétique)
 
Chimie :
FeS
Syst. Cristallin :
hexagonal
Dureté :
4
Couleur:
brun‑jaune
Densité :
4,6
Trait :
gris‑noir
Clivage :
imparfait
Eclat :
métallique
Cassure :
irrégulière, fragile
Opacité:
opaque
 
Cristaux généralement petits, tabulaires, rares. Agrégats grossièrement feuilletés, en rosettes, le plus souvent en masses grossièrement granuleuses à massives ; fré­quemment
 
sous forme disséminée. Magnétique. Mode de gisement : dans les roches plutoniques basiques, dans les skarns, dans des filons et des amas, rarement dans les roches métamorphiques. Utilisée parfois comme matière première pour la fabrication d'acide sulfurique. Important minerai de nikel lorsqu'elle est associée à la pentlandite .
 
5.2- Soufre natif
 
Chimie :
S
Syst. Cristallin :
orthorhombique
Dureté :
2
Couleur:
jaune, brunâtre, tirant sur le verdâtre
Densité :
2,0‑2,1
Trait :
blanc
Clivage :
aucun
Eclat :
adamantin, résineux, gras
Cassure :
conchoïdale, irrégulière
Opacité:
translucide
 
Cristaux pyramidaux, fréquents. Agrégats granuleux à compacts, fibreux, mas­sifs, également sous forme de croûtes, de mouchetures et d'imprégnations. Mode de gisement : souvent en milieu volcanique, déposé par les fumerolles et les sources chaudes, se rencontre aussi dans les roches sédimentaires argileuses à mar­neuses. Matière première pour la production d'acide sulfurique et substance de base importante pour la fabrication de produits de lutte antiparasitaire.
 
 
5.3- Marcassite marcasite
 
Chimie :
Fe S2
Syst. Cristallin :
orthorhombique
Dureté :
6-6,5
Couleur:
jaune laiton tirant sur le verdâtre
Densité :
4,8‑4,9
Trait :
noir verdâtre
Clivage :
imparfait
Eclat :
métallique
Cassure :
irrégulière, fragile
Opacité:
opaque
 
Cristaux inclus dans la roche ou libres, tabulaires, souvent groupés, macles. Fré­quemment recouverte d'une croûte d'altération de couleur rouille. Agrégats sous forme de groupes de cristaux, ou grossièrement rayonnants, en croûtes, sous forme de mouchetures. Substance de pétrification chez des fossiles végétaux et animaux. Mode de gisement : dans les gîtes de pyrrhotine, dans des filons métallifères traversant des roches calcaires, sous forme de concrétions dans les roches argileuses et les lignites. Utilisée avec la pyrite comme source de soufre. La marcassite peut se décomposer et se transformer en anhydride sulfu­reux et en soufre. C'est pourquoi elle doit être conservée à l'écart dans les collec­tions. Il n'existe pas de méthode de conservation sûre. On petit la recouvrir de laque ou l'imprégner de paraffine. Il arrive souvent que cette décomposition n'intervienne qu'au bout de quelques années.
 
 
 
5.4- Pyrite
 
Chimie :
FeS2
Syst. Cristallin :
cubique
Dureté :
6-6,5
Couleur:
jaune laiton, irisations fréquentes
Densité :
5,0‑5,2
Trait :
noir verdâtre
Clivage :
imparfait
Eclat :
métallique
Cassure :
conchoïdale, fragile
Opacité:
opaque
 
Cristaux inclus dans la roche ou libre, cubes, à striation caractéristiques, dodécaèdres pentagonaux, octaèdres, nombreuses combinaisons de formes. Macles par interpénétration. Présente parfois une croûte d'altération brune à rouille. Agré­gats granuleux à compacts, fibroradiés, noduleux, réniformes, souvent dissé­minés. Substance de pétrification chez des fossiles végétaux et animaux.
 
Mode de gisement : en gisement indépendants ou liés à des gîtes sulfurifères, dans les argiles et les calcaires, dans les couches de houille et de lignite, el comme minéral accessoire dans de nombreuses roches magmatiques. La pyrite est, avec le soufre natif, une source importante de soufre, ainsi qu'un minerai d'or et de cuivre localement, car elle est souvent mélangée avec des minéraux contenant ces métaux. L'altération de la pyrite dans les gîtes sulfurifères donne naissance, dans les zones proches de la surface, au « chapeau de fer », masse de minerai de fer limonitique.
 
Liste des cours disponibles  
  1) Minéralogie Générale (IGS3)

2) Gîtes Minéraux (Gîtes météllifères et Métallogénie) (ST3 RME ET IGS4

4) Géochimie des isotopes stables S1 du M1 (= géochimie Isotopique II dans le programme affiché)

5) Substances Utiles (industriel minerals) et ressources énergétiques pour LAGTE2 (en construction)

6) Atlas des minéraux des minerais (LAGTE2, ST3, IGS4)

7) Atlas métallographie sous miccroscope à lumière réfléchie (ST3 RME, IGS4 et autres...)

8) Inclusions fluides pour la métallogénie et la géologie des bassins sédimentaires et des réservoirs (ST3 RME, IGS 4 et MASTERS ST)


 
Publicité  
   
Aujourd'hui sont déjà 25 visiteurs (77 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=