Pr. Salah Bouhlel
Cours Géologie Faculté des Sciences de Tunis Unversité Tunis El Manar Salah Bouhlel  
  BIENVENUE
  CV & ACTIVITES DE RECHERCHES
  PUBLICATIONS LISTE
  Musée de la Faculté des Sciences
  COURS DE MINERALOGIE
  GITES METALLIFERES & METALLOGENIE
  Ressources Minérales de la Tunisie
  METALLOGRAPHIE
  => I - Introduction
  => II - Le Matériel
  => III - Les Propriétés des Minéraux En Lumière Refléchie
  ATLAS METALLOGRAPHIQUE
  MINERAUX DES MINERAIS
  Album Photos
I - Introduction

INTRODUCTION

 

L'étude métallographique a pour but la détermination des différentes espèces constituant un minerai ou une roche, l'examen de leur relation mutuelle, l'étude de leur évolution dans l'espace et dans le temps.

 

La connaissance détaillée de la composition minéralogique d'une minéralisation est la base d'une recherche méthodique, sur laquelle peuvent être construites des hypothèses génétiques, et à partir de laquelle des constatation d'ordre pratique peuvent être faites et serviront comme guides de prospection.

 

En effet, il est hors de doute que les minéralisations les plus diverses résultent d'un ensemble de phénomène qui ne sont pas, le plus souvent, directement perceptible, car ils peuvent être non seulement séquentiels, mais également superposés. Il est fréquent qu'un processus tardif peut effacer les traces des événements précédent. Aussi, il est évident que pour reconstituer l'histoire et les étapes de formation d'une minéralisation, dont la nature ne nous présente qu'une résultante, qui est le gisement, il est indispensable de déterminer les caractéristiques minéralogiques, chimiques et physique des différentes phase dont elle se compose.

 

L'étude métallographique donne également des renseignements sur la stabilité ou l'instabilité relative des phases en présence. En effet, très souvent, on peut observer des structures dues à un remplacement métasomatique, lequel peut, selon les cas évoluer suivant une direction cristallographique, un plan de clivage ou de cassure.

 

Le rôle de la métallographie dans l'étude génétique des gisements apparaît donc primordial. Les espèces minérales dont la présence est établie, fournissent par leur chimisme majeur, des informations sur le caractère chimique des fluides minéralisateurs.

 

L'étude métallographique apporte, en outre, des renseignements qu'aucune analyse chimique ou géochimique ne saurait fournir. En effet, l'examen microscopique d'un minerai permet d'étudier les relations entre les phases minérales et de déterminer leur ordre chronologique de cristallisation. Il est fréquent d'observer que les dépôts précoces sont broyés puis recimentés par des dépôts plus tardifs.

 

Ceci permet alors de reconstituer la chronologie des événements géologiques.

 

L'ensemble des observations microscopique renseigne sur la texture du minerai. L'étude de cette structure a un intérêt pratique considérable pour la préparation mécanique des minerais en vue du traitement. En effet, dans la plupart des gisements, le grain du minerai est tellement fin qu'il est impossible de prévoir le degrés de broyage que l'on doit lui faire subir pour obtenir une bonne séparation des divers minéraux qui le constituent. l'étude de des relations mutuelles des minéraux, de la taille des grains, de la façon dont ils sont imbriqués les uns dans les autres, permet de prévoir une "maille de libération", c'est-à-dire, de savoir à quelle granulométrie il faut faire appel pour arriver à une séparation optimale des divers constituant. Par ailleurs l'étude métallographique est un moyen de contrôle de l'efficacité des procédés de séparation. par exemple un examen microscopique rapide d'un concentré de flottation, nous renseigne sur la pureté ou les raisons de l'échec d'un traitement.

Liste des cours disponibles  
  1) Minéralogie Générale (IGS3)

2) Gîtes Minéraux (Gîtes météllifères et Métallogénie) (ST3 RME ET IGS4

4) Géochimie des isotopes stables S1 du M1 (= géochimie Isotopique II dans le programme affiché)

5) Substances Utiles (industriel minerals) et ressources énergétiques pour LAGTE2 (en construction)

6) Atlas des minéraux des minerais (LAGTE2, ST3, IGS4)

7) Atlas métallographie sous miccroscope à lumière réfléchie (ST3 RME, IGS4 et autres...)

8) Inclusions fluides pour la métallogénie et la géologie des bassins sédimentaires et des réservoirs (ST3 RME, IGS 4 et MASTERS ST)


 
Publicité  
   
Aujourd'hui sont déjà 22 visiteurs (93 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=